Cette page sera consacrée à la musique réunionnaise.

Le métissage n’a pas de frontière et se retrouve aussi dans la musique. Les styles différents sont en contact permanent.

Le séga, le maloya, le rap, le dance hall, le ragga, tous ces genres musicaux cohabitent sur un même territoire. Je voudrais vous faire connaître  les musiques de mon île. Ce sont mes chansons que j’aime bien et que j’ai choisi pour vous.

Un peu d’histoire pour commencer.

Le Séga est à différencier du Maloya qui se dance avec plus de déhanché. Le Maloya est la musique de nos ancêtres esclaves. Mais ils se cachaient de leurs maîtres pour chanter et danser  le maloya, le plus souvent le soir dans les camps ou à l’extérieur des usines. Les esclaves chantaient et dansaient leurs peines et leur maux en se languissant ou en accélerant le rythme. Le maloya s’est perdu peu à peu mais des artistes comme Firmy Viry et Daniel Waro, ont permis au maloya de revenir en force.

Elle est aussi chantée dans les services kabarés. Les instruments du maloya sont le Kaayamb et le Roulèr.      

Depuis 2009, le maloya est devenu patrimoine de l’UNESCO.

Je vous propose de découvrir le maloya en live avec la groupe Baster et Firmin Viry :

Le Séga, est la deuxième musique à la Réunion. L’origine du mot remonte vers 1822, les esclaves parlaient de « Chéga » ou de « Tchéga ». Le séga ne vient de l’île Maurice comme on le croyait, mais c’est une danse originaire de l’Afrique de l’est. Le séga est apparu à Maurice avec les esclaves africains qui travaillaient dans les plantations et qui servaient de main d’oeuvre gratuite.

Le séga est dansé et chanté dans toutes les Mascareignes : c’est la musique de tout l’Océan Indien.

Comme groupe de séga réunionnais il y a  Ousanousava et leur chanson très connue « Néna dé milyon d’années » :

Une autre de leur chanson « Nous sa pic-nique chemin volcan ». A chaque sortie familiale on fredonnait cette chanson, elle a un aire de fête je trouve …

Le groupe Baster et son chanteur Thierry Gauléris,  qui est très connu aussi à la Réunion. 

Cette chanson dresse un portrait magnifique la Réunion!!!!

De jeunes artistes réunionnais amènent un vent de modernité dans le séga, lui donnant un air de jeunesse. Mais l’esprit de fête du séga est toujours présent et je vous propose  de découvrir  la chanson de Dryce et Sergio. « Atass ceintir mèt’ casque »…

Du côté des jeunes il y a kaf Mafbar, un artiste réunionnais qui est plus dans le style dancehall.

Voici, une de ses chansons, sortie l’année dernière :

Un autre morceau qui est un peu ancien d’un autre groupe :

Quand j’écoute ce son ça me donne envie de danser!!!!!

Aaaaaaaaah le ragga, la musique de mon adolescence, le temps où les « boums » étaient encore d’actualité.

Le chanteur Jamadom :

L’univers du ragga n’ést pas seulement un univers masculin mais aussi féminin!!!!!!

Voilà, j’espère que vous avez aimé ce petit voyage  musicale et je vous laisse apprécier ce « boeuf musical » improvisé!!!!!

Au revoir!!!!


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s